Fiche de l'ouvrage

La Constitution européenne de la France

Auteur : 
N° d'édition : 
Marque : 
DALLOZ
Collection : 
Parution : 
Novembre 2017
ISBN : 
978 2 247 17890 2
Prix ouvrage papier : 
48€ TTC
Sommaire

Propos introductifs par Hélène Gaudin, professeur de droit public, Université Toulouse 1 Capitole, IRDEIC (CEDRE)
Première partie Préambule
Prééminence du droit et État de droit dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 et dans l’article 1er de la Constitution du 4 octobre 1958 par Joël Andriantsimbazovina, professeur à l’Université Toulouse 1 Capitole, Institut de droit européen, international et comparé — Centre d’excellence Jean Monnet, directeur de l’École doctorale Droit et science politique, doyen honoraire de la Faculté de droit, de sciences politique et de gestion de La Rochelle
L’européanisation des droits issus du Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946 Dignité, solidarité, égalité et travail par Xavier Bioy, professeur de droit public, Université de Toulouse, Institut Maurice Hauriou
Ce que la Charte de l’environnement a d’européen par Julien Bétaille, maître de conférences à l’Université Toulouse 1 Capitole, IEJUC
Deuxième partie L’État
Titre I - De la souveraineté Titre VI - Des traités et accords internationaux Titre XV - De l’Union européenne Titre XVI - De la révision
Souveraineté, identité, et Europe : autour des articles 1, 2 et 3 de la Constitution De l’échec d’une formalisation d’une souveraineté interne à une reconnaissance inévitable d’une souveraineté internationale de l’État par Xavier Magnon, professeur de droit public, Aix Marseille Université, Université de Toulon, Université de Pau & des Pays de l’Adour, CNRS, DICE, ILF, Aix-en- Provence
La protection de l’identité constitutionnelle de la France par Marc Blanquet, professeur à l’Université de Toulouse, chaire Jean Monnet ad personam, directeur de l’IRDEIC
Les droits européens, facteurs de bouleversement de la hiérarchie des normes, facteurs de bouleversement de l’État : autour des articles 54, 55 et 88‑1 de la Constitution par Baptiste Bonnet, professeur à l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne Université de Lyon, CERCRID UMR CNRS 5137, doyen de la faculté de droit
Les parlements nationaux dans l’Union européenne, vers un processus fédéralisant ? Autour des articles 88-1, 88-4, 88-6 de la Constitution par Rémi Barrué-Belou, maître de conférences en droit public, Université de La Réunion
De quelques interférences entre procédure de révision constitutionnelle et procédure de révision des traités de l’Union, autour des articles 54, 88-1, 88-5 et 89 de la Constitution par François-Vivien Guiot, maître de conférences, Université Toulouse 1 Capitole
Troisième partie Pouvoir exécutif
Titre II - Le président de la République Titre III - Le Gouvernement

Exécutif bicéphale et dédoublement fonctionnel par Francette Fines, professeure, Université de La Rochelle, CEJEP.
La ratification référendaire des traités européens : autour de l’article 11 de la Constitution par Pierre Roujou de Boubée, doctorant
Droit de l’Union européenne et fonction consultative du Conseil d’État par Marie Gautier, maître des requêtes au Conseil d’État, agrégée des facultés de droit
Quatrième partie Pouvoir législatif et financier
Titre IV - Le Parlement Titre V - Des rapports entre le Gouvernement et le Parlement
Le parlementaire national, parlementaire européen ? par Sophie de Cacqueray, MCF HDR, Aix Marseille Université, Université de Toulon, CNRS, DICE, Aix-en- Provence
L’influence du droit de l’Union sur l’exercice par le Parlement national de sa compétence fiscale par Sophie de Fontaine, maître de conférences HDR, Université Toulouse 1 Capitole/IRDEIC
Le cadre européen de la compétence budgétaire du Parlement par Fabrice Bin, maître de conférences de droit public, Université Toulouse 1 Capitole — IRDEIC
Cinquième partie Pouvoir juridictionnel
Titre VII - Le Conseil constitutionnel Titre VIII - De l’autorité judiciaire
Le Conseil constitutionnel, quel acteur européen ? Autour des articles 54, 55, 61 et 61-1 de la Constitution par Xavier Magnon, professeur de droit public, Aix Marseille Université, Université de Toulon, Université de Pau et des Pays de l’Adour, CNRS, DICE, ILF, Aix-en- Provence
Justice, pouvoir et fonctions judiciaires À propos de l’européanisation de l’autorité judiciaire par Thierry Serge Renoux, Aix-Marseille Université, ILF-GERJC, UMR CNRS no 7318, Droit international comparé et européen
L’article 66 de la Constitution et la notion d’autorité judiciaire : une intégration européenne à géométrie variable par Antoine Botton, professeur à l’Université Toulouse-Capitole, codirecteur de l’Institut de criminologie et de droit pénal Roger Merle, IRDEIC-Centre d’excellence Jean Monnet et Guillemine Taupiac-Nouvel, maître de conférences en droit privé à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, Bayonne, CDRE-Centre d’excellence Jean Monnet d’Aquitaine.
Sixième partie Collectivités territoriales
Titre XII - Des collectivités territoriales
Les langues régionales et l’Europe : autour de l’article 75-1 de la Constitution par Didier Guignard, maître de conférences, HDR, en droit public, IDETCOM (EA 785)/Grale, Université Toulouse 1 Capitole
2003-2015 : douze ans d’influence souterraine de l’Europe sur l’évolution institutionnelle de la décentralisation française par Arnaud Duranthon, maître de conférences à l’Université de Strasbourg.
Les interactions entre statut constitutionnel et statut européen de l’Outre-mer français : autour des articles 72-3, 72-4, 73, 74 de la Constitution par Faneva Tsiadino Rakotondrahaso, maître de conférences en droit public, CRJ EA 14, Université de La Réunion

Présentation

Relire la Constitution française à la lumière de l’appartenance de la France à l’Union européenne et la Convention européenne des droits de l’Homme, tel est l’objet du présent ouvrage. Dans la perspective du « multilevel constitutionalism », pareille appartenance n’est pas sans incidence sur l’ensemble de la Constitution. Mais aucune étude d’ensemble n’a été menée jusqu’ici pour évaluer l’ampleur de l’imprégnation de la Constitution par l’idée, les valeurs, la logique et les normes européennes.
Sans s’arrêter à une approche formaliste, une analyse ouverte des instruments et des moyens susceptibles de permettre d’apprécier et de mesurer l’européanisation de la Constitution a été mobilisée. Elle permet de constater la préservation de certains particularismes constitutionnels nationaux. Elle montre aussi à quel point la participation inclusive à l’intégration européenne favorise un processus de transformation de l’État et de son texte fondateur.

© Dalloz 2018
Portail des éditions Dalloz  |  Qui sommes-nous ? Tous les sites  |  Contactez-nous  |  Dalloz recrute  |  Mentions légales  | 
Retrouvez-nous sur 
facebook
et
twitter