Fiche de l'ouvrage

La remise de la dette en droit privé. Volume 128

Auteur : 
N° d'édition : 
1
Marque : 
DALLOZ
Collection : 
Parution : 
Avril 2013
ISBN : 
978 2 247 12784 9
Prix ouvrage papier : 
64€ TTC
Sommaire

Première partie. La remise de dette, une convention abdicative
Titre 1. Le périmètre de l'acte abdicatif
Chapitre 1. Un intérêt personnel à l'extinction d'une dette préexistante
Chapitre 2. Le respect des limites assignées par l'ordre public
Titre 2. Une volonté extinctive réciproque
Chapitre 1. La volonté abdicative du créancier
Chapitre 2. La volonté concordante du débiteur
Seconde partie. La remise de dette, une convention à effet extinctif
Titre 1. L'effet extinctif par voie principale
Chapitre 1. La portée de l'effet extinctif
Chapitre 2. Les incidences fiscales de l'extinction de l'obligation
Titre 2. L'effet extinctif par voie accessoire
Chapitre 1. L'approche mécanique du droit commun
Chapitre 2. L'approche stratégique du droit de l'insolvabilité

Présentation

Observant le foisonnement des techniques permettant d'alléger la dette ['], l'auteur entreprend de caractériser la nature juridique profonde de la remise de dette, les éléments constituants permettant de la distinguer d'institutions voisines. L'essence de la remise de dette réside dans sa nature conventionnelle. ['] «Ce n'est pas un soliloque mais un dialogue». La remise de dette est une offre de s'appauvrir à son profit qu'adresse le créancier au débiteur et que celui-ci doit accepter pouvant préférer payer sa dette pour des raisons financières ou morales. Il s'agit fondamentalement d'un acte abdicatif destiné à éteindre une dette préexistante, contractuelle ou délictuelle, mais déjà née. ['] Cependant, cette volonté abdicative du créancier ['] ne suffit pas pour autant à caractériser la remise de dette. Le débiteur doit accepter l'extinction de la dette en manifestant «une volonté concordante['] La remise de dette produit, en outre, un « effet-miroir » ['] désignant un effet ricochet ou réflexe entrainant en principe, dans son sillage, l'extinction des garanties et de toutes les actions attachées à la créance. ['] Par voie accessoire ['], la remise de dette retentit sur les personnes gravitant autour du bénéficiaire, qu'elles aient la qualité de codébiteurs ou de garants. ['] C'est une analyse puissante et en profondeur que conduit ainsi Nathalie Picod, appuyée sur un appareil documentaire encyclopédique révélant une grande culture générale (historique, sociologique, ethnologique'), mais aussi juridique car de nombreuses matières du droit privé sont sollicitées [']. Mademoiselle Picod maîtrise parfaitement la présentation académique, mais elle fait aussi une œuvre constructive et originale car elle conclut cette brillante étude en faisant un certain nombre de propositions concrètes visant à toiletter les dispositions du Code civil [']. Nul doute qu'il ne s'agisse là que d'une première étape et qu'il ne sera plus possible de traiter de la remise de dette sans citer sa remarquable recherche.

© Dalloz 2017
Portail des éditions Dalloz  |  Qui sommes-nous ? Tous les sites  |  Contactez-nous  |  Dalloz recrute  |  Mentions légales  | 
Retrouvez-nous sur 
facebook
et
twitter